Retour accueil

Vous êtes actuellement : Néo (EFS, T1) 


Une nouvelle indemnité de 1200€ pour les futurs stagiaires à partir du 1er septembre 2022

Indemnités, primes et aides financières de début de carrière : pour s’y retrouver !

mardi 22 septembre 2020

Il existe plusieurs indemnités et aides financières pour les Professeurs des écoles stagiaires (PES) et les néo-titulaires 1ère année (T1). Petit récapitulatif...

Indemnités, primes et aides financières de début de carrière :
POUR S’Y RETROUVER !

SPECIFIQUES AUX STAGIAIRES

  • ISPES (indemnité spécifique des personnels enseignants stagiaires)

Un décret (2022-14) du 6 janvier 2022 crée une nouvelle indemnité pour les enseignant.es et CPE fonctionnaires stagiaires.

L’arrêté du 6 janvier 2022 fixe le montant annuel de cette indemnité : actuellement il est porté à 1 200 euros.

Il entre en vigueur le 1er septembre 2022.

L’attribution de cette indemnité est liée à l’exercice effectif des fonctions enseignantes y ouvrant droit. Elle n’est donc pas versée en cas d’absence (CMO, grève…).

Dans ces conditions, en fonction de la situation du PE stagiaire, l’indemnité est proratisée, au regard du temps de travail en classe :

  • PES n’étant pas issu.es du master MEEF : à mi-temps en classe, elles et ils ne touchent que la moitié de l’indemnité.
  • PES ancien-nes MEEF : à temps plein en classe, elles et ils touchent la totalité de l’indemnité.

Du fait même de la définition de cette indemnité, sont exclu.es de cette indemnité les contractuel.les, les étudiant.es M1-M2 et les psychologues stagiaires.

  • IFF (indemnité forfaitaire de formation) OU Indemnité de stage et de déplacement

1000 € au total versés mensuellement tout au long de l’année de stage pour l’IFF

Le rectorat ne propose que cette prestation. Or l’arrêté du 3 juillet 2006 prévoit la possibilité de l’Indemnité de stage et de déplacement, parfois plus intéressante en fonction des situations, même si notre département se prête peu à cette indemnité (département urbain bénéficiant d’un maillage de transports en commun importants).

Dans le doute, contactez le SNUipp-FSU 94 pour étudier votre cas particulier snu94@snuipp.fr

SPECIFIQUES AUX NEO-TITULAIRES (T1)

  • Prime d’entrée dans les métiers d’enseignement, d’éducation et d’orientation

La prime d’entrée dans le métier est une prime de 1500€, versée en deux fois depuis 2008.

Elle est attribuée au titre de la première année d’exercice en tant que titulaire.

Le décret n°2014-1007 du 4 septembre 2014 exclut du bénéfice de la prime d’entrée dans le métier les enseignants nouvellement titularisés ayant exercé des fonctions d’enseignement, d’éducation ou d’orientation préalablement à leur nomination pendant une durée supérieure à trois mois et qui bénéficient des nouvelles modalités de classement.

Tous les nouveaux enseignants ayant été contractuels ou vacataires dans les années précédentes ne pourront donc pas percevoir cette indemnité !

Cette mesure concerne les stagiaires qui ont été recrutés après le 10 septembre 2013 (donc à partir du concours 2014 rénové et ultérieurs). Le ministère le justifie sous prétexte que désormais ces personnels ont droit à un classement plus avantageux qu’auparavant !

Le SNUipp-FSU demande l’abrogation de cette discrimination et mène bataille auprès du ministère afin que la prime d’entrée dans le métier soit de nouveau rendue accessible à l’ensemble des néo-titulaires !
  • Prime spéciale d’installation

Elle est versée aux fonctionnaires affectés en Ile-de-France lors de leur première titularisation.

Elle est d’environ 2000 € en fonction de l’indemnité de résidence.

ATTENTION : elle doit être demandée !!!

Le formulaire du ministère.

Vous devez avoir votre arrêté de titularisation pour en faire la demande.

Les dossiers complets devraient vous être adressés par le service d’affectation (sûrement avec votre arrêté de titularisation). Si ce n’est pas le cas, contactez le SNUipp-FSU 94 snu94@snuipp.fr

En 2017, l’intervention de la FSU a permis de sauvegarder cette prime.

POUR TOUS LES COLLÈGUES, STAGIAIRES OU TITULAIRES

  • Les AIP : Aides à l’installation des personnels de l’Etat.

C’est une aide à l’installation pour les personnels qui viennent d’intégrer la fonction publique, notamment dans toute l’Ile de France, sous conditions de ressources et qui s’élève de 700€ à 1500€.

Conditions :
  • Être locataire du logement
  • Être titulaire, néo-titulaire ou stagiaire
  • Sans condition d’indice
  • Plafond de ressources N (année en cours) – 2 = 24 818 € pour un revenu et 36 093 € pour deux revenus
  • Dépôt du dossier dans les 6 mois qui suivent la signature du contrat de bail, et dans les 2 ans qui suivent l’affectation dans l’académie.

ATTENTION : Joindre des justificatifs à la demande : premier mois de loyer (charges comprises) ; frais d’agence et de rédaction de bail ; dépôt de garantie et frais de déménagement.|

Plus d’informations

  • Les ASIA : Action Sociale d’Initiative Académique à la famille

1) ASIA PAAC : Première Affectation dans l’Académie de Créteil

Montant : 200 ou 400 € en fonction des revenus et dans la limite des crédits disponibles.

Conditions : Etre affecté(e) pour la première fois dans l’académie de Créteil.

ATTENTION : Aide cumulable avec les PIM AIP, AIP Ville et l’ASIA CIV ainsi que la caution.
Plus d’informations

2) ASIA CIV - Comité Interministériel Ville

Montant : 900 € sans conditions de dépenses

Conditions :
a) Exercer la majeure partie de ses fonctions en ZEP, REP, PEP 4, ZUS, Ambition Réussite ou Eclair
b) A demander dans les 4 mois qui suivent la signature du bail

IMPORTANT : Aide non cumulable avec l’aide et prêt à l’installation – AIP, AIP Ville et l’ASIA caution.
Plus d’informations

  • Aide au cautionnement d’un logement
Montant : 600 € dans la limite de 70 % du dépôt de garantie.

Conditions :

  • Ne pas dépasser un quotient familial de 14 300 €.
  • Ne pas dépasser l’indice nouveau majoré 489.
  • Être locataire du logement.

ATTENTION : Prestation non cumulable avec les PIM AIP, AIP VILLE et l’ASIA CIV.

Plus d’informations

  • La prime d’activité

La prime d’activité est un complément de revenu mensuellement versé, sous condition de ressources, aux actifs de plus de 18 ans. Ces montants ne sont pas imposables.

A) Les textes : articles D843-1 et suivants du code de la sécurité sociale

B) Dépôt du dossier : la demande de prime d’activité se fait via une procédure en ligne auprès de la Caf. En cas d’obtention, la prime d’activité est activée à partir du 1er jour du mois au cours duquel vous avez déposé votre demande. Elle est versée à terme échu et n’est due que pour les montants supérieurs à 15 €.

Chaque trimestre, il faut satisfaire à la déclaration (sur internet) des ressources du foyer des trois mois précédents. Ce sont ces bases qui serviront à l’ajustement et la poursuite éventuelle du versement de la prime d’activité. Tout changement de situation intervenant entre deux déclarations trimestrielles doit être signalé : résidence, situation familiale, activité professionnelle et/ou ressources, patrimoine.

C) Conditions d’obtention : le calcul est particulièrement complexe, il se fait sur la base d’une déclaration de situation des trois derniers mois précédant la demande. Il dépend :

  • Des ressources du foyer :
    • Revenus professionnels : salaire, compléments de salaire (supplément familiale, …)
    • Revenus imposables annuels de placement ou du patrimoine.
    • Les prestations familiales
  • De la composition du foyer :
    • Célibataire, en couple, personne isolée.
    • Nombre d’enfants.

Pour estimer ses droits, la Caf met à disposition un simulateur.

Exemples :
1. Célibataire sans enfant à l’échelon 1 (salaire 1428 € net) percevant une allocation logement de 200€ : Prime d’activité 88 €/mois.
2. Célibataire sans enfant à l’échelon 1 (salaire 1428 € net) ne percevant pas d’allocation logement : Prime d’activité 154 €/mois.
3. Célibataire sans enfant à l’échelon 2 (salaire 1627 € net) ne percevant pas d’allocation logement : Prime d’activité 77 €/mois.
4. Couple deux enfants, l’un à l’échelon 5 : 1740 € + 169 € sup. familial, le second : 1300 €, percevant une allocation logement de 200 € et allocation familiale de 131 €. La situation de ce foyer ne donne pas droit à l’attribution de la prime d’activité.

  • Chèques vacances

Pour payer vos activités de loisirs, le train loisirs et dans de nombreux domaines. Taux particulier de 35% pour les moins de 30 ans, cela peut-être très intéressant !
http://guide.ancv.com/

Pour toutes les autres aides (CESU...), voir notre article sur l’Action sociale

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


FSU-SNUipp 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

Co-SD (co-secrétaires départementaux)
Ariane Deboise 06 61 03 72 40
Magalie Trarieux 07 83 85 68 70
Jean-Baptiste Bennoit 06 60 75 74 93

CAPD (carrières et questions individuelles)
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02
Laetitia Galan : 07 67 32 74 04

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

Néo-titulaires (EFS, T1 et contractuel.es)
Ariane Deboise : 06 61 03 72 40
Magali Venet : 06 33 92 90 10
Alia Kassab : 06 30 84 20 25

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
secretairechsct94@ac-creteil.fr
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH
Clarisse Poussin : 06 67 78 84 07

ASH
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70
Marion Fouret : 06 75 00 42 02

Direction d’école
Jean-Baptiste Bennoit 06 60 75 74 93

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518