Retour accueil

Vous êtes actuellement : Néo (EFS, T1) 


Un candidat admissible pour deux postes au concours : nous payons cher les années Blanquer dans l’académie de Créteil

jeudi 19 mai 2022

Les salles d’examen étaient bien vides à l’issue de ce dernier concours des professeur.e.s des écoles de l’académie de Créteil : seulement un tiers des candidat·es inscrit·es se sont présenté·es...

Résultat des courses : pour 1079 postes proposés au concours, seul·es 521 candidat·es admissibles, autrement dit il manquera plus de 550 professeur.e.s des écoles à la rentrée 2022 sur l’académie ! La situation est pire dans l’académie de Versailles, Paris ne fait pas le plein non plus, ni des académies jusque-là très attractives comme Rennes.

La réforme de la formation - il faut maintenant être en fin de master pour s’inscrire au concours - est venue aggraver une crise de recrutement structurelle, à un niveau que nous n’avons jamais connu. Les raisons de la crise sont profondes, et nous les connaissons : les salaires insuffisants, le mépris affiché par le duo Macron/Blanquer et les conditions de travail dégradées découragent les candidats à l’enseignement. Comment s’en étonner puisqu’un.e professeur.e des écoles commence sa carrière à 1450 euros pour gagner, au bout de vingt ans, tout au plus 2100 euros ? L’indemnité de résidence, de 3%, qui devrait, en principe, aider à compenser la cherté de la vie dans notre région, ne représente que des miettes par rapport au coût prohibitif des logements.

Nous anticipons des conséquences catastrophiques dans notre département : multiplication des classes sans professeurs à la rentrée, tarissement des brigades de remplaçant·es (ces dernier·ères devront être affecté·es sur des postes à l’année dès la rentrée), multiplication des alternants et des contractuels recrutés sur des contrats courts et sans formation : voilà qui dégradera une nouvelle fois les conditions d’enseignement pour tous.tes. Le plan ultralibéral de Blanquer/Macron de substitution des fonctionnaires par des contractuel.les corvéables à merci est en roue libre.

Le SNUipp-FSU 94 refuse la généralisation des contractuel.les pour pallier aux manquements du ministère !

Tout·es les enseignant·es doivent être recruté·es sous le statut de fonctionnaire. Le SNUipp-FSU demande l’ouverture d’un concours réservé spécifique accessible à niveau L3, suivi d’une année de formation initiale, et d’une formation permettant l’obtention d’un master par validation des acquis de l’expérience.

Par ailleurs, nous refusons absolument que les collègues paient les pots cassés de la politique menée par le gouvernement Macron. Il s’exerce déjà, au nom des nécessités du service, de grosses pressions sur les enseignants : refus de temps partiels, de détachement, de disponibilité, d’autorisations d’absence, empêchement à la mobilité géographique... Nous n’accepterons pas que cette situation perdure, voire s’aggrave.

Le SNUipp-FSU 94 se battra auprès de tous les collègues titulaires pour faire valoir leurs droits tout au long de leur carrière, défendra les contractuel.les, et exigera les formations nécessaires pour tous les personnels.

Nous porterons avec la profession nos revendications fondamentales : retour à un recrutement niveau licence avec deux années de véritable formation professionnelle, validées par l’obtention d’un master, et revalorisation massive des salaires !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 1


FSU-SNUipp 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

Co-SD (co-secrétaires départementaux)
Ariane Deboise 06 61 03 72 40
Magalie Trarieux 07 83 85 68 70
Jean-Baptiste Bennoit 06 60 75 74 93

CAPD (carrières et questions individuelles)
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02
Laetitia Galan : 07 67 32 74 04

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

Néo-titulaires (EFS, T1 et contractuel.es)
Ariane Deboise : 06 61 03 72 40
Magali Venet : 06 33 92 90 10
Alia Kassab : 06 30 84 20 25

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
secretairechsct94@ac-creteil.fr
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH
Clarisse Poussin : 06 67 78 84 07

ASH
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70
Marion Fouret : 06 75 00 42 02

Direction d’école
Jean-Baptiste Bennoit 06 60 75 74 93

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518