Retour accueil

Les Conseillers pédagogiques du Val-de-Marne se mobilisent !

dimanche 27 septembre 2020

Surcharge de travail, mise en place des "constellations" sans moyens, des CPC écartés de toute revalorisation...

La pression monte chez les Conseillers pédagogiques de l’Académie et en particulier de notre département. Désormais c’est un mouvement des CPC qui s’organise, accompagné et soutenu par le SNUipp-FSU 94.

Les Conseillers pédagogiques de l’académie, qui se sont constitués en collectif sur les trois départements, soutenus par l’ANCP (Association nationale des conseillers pédagogiques), les trois SNUipp-FSU de l’académie de Créteil et le Se-UNSA, ont été reçus l’année dernière par le Recteur ainsi que par les Dasen du 94 et du 93.

Un premier courrier a été envoyé au mois de juillet au recteur, puis un deuxième au mois de septembre (voir ci-dessous), restés sans aucune réponse de la part du Rectorat.

PDF - 282.9 ko

La mise en place des constellations en Math et en Français (voir notre dernier article sur le sujet http://94.snuipp.fr/spip.php?article4932) est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Ce n’est pas au principe d’une formation de proximité que s’opposent les CPC, bien au contraire. Mais la centaine d’heures de travail supplémentaire du dispositif vient s’ajouter à la charge croissante des missions des CPC sans que soit reconsidéré leur temps réel de travail.

Depuis des années, les conseillers pédagogiques ont été exclus de toutes les primes et revalorisations. L’absence d’attractivité de la fonction rend la situation très tendue sur le département, le recrutement en circonscription devenant chaque année plus difficile.

Et c’est la formation des T1, des T2, et celle des collègues plus anciens qui en pâtit.

Le plan Villani-Torossian, préconise qu’un référent soit nommé en plus sur chaque circonscription : seule une conseillère a été nommée pour l’ensemble du département.

De même, la mise en œuvre du plan français qui vise la participation de 1/6 des professeurs des écoles ne pourra être satisfait, faute de formateurs pour les encadrer. Il faudra donc... 10 ans pour que chaque enseignant.e du Val de Marne participe au dispositif en mathématiques et en français. Est-ce sérieux ?

Les conseillers pédagogiques demandent donc :

  • Une lettre de mission redéfinissant les priorités et, conformément à la circulaire de juillet 2015, un équilibre sur l’année.
  • Ils rappellent leur attachement à la formation continue et particulièrement au travail de proximité avec les collègues, dans les écoles et dans les classes. Mais pas dans les conditions imposées, trop éloignées de l’ambition des plans nationaux et impossibles à mettre en œuvre de manière efficace.
  • Ils demandent une revalorisation de leur salaire afin que soient enfin reconnus leur engagement, leur certification, et que cesse la difficulté à recruter des formateurs sur ce poste.

Mardi 22 septembre, les CPC ont mené une première action lors d’un première réunion d’information pour les référents mathématiques sur la mise en place des constellations : la 1ère lettre collective a été lue et la quasi-totalité des CPC présents a quitté la réunion. Les autres conseillers mobilisés sont venus en soutien.

Même chose lors d’une deuxième réunion, jeudi 24 septembre, où le collectif a lu une nouvelle lettre lors de l’intervention de l’inspectrice en charge du dossier des référents français (voir ci-dessous), avant de partir. D’autres actions sont prévues.

PDF - 55.9 ko

Alors que certains IEN mettent la pression pour le démarrage au plus vite des "constellations", le SNUipp-FSU 94 propose aux Conseillers Pédagogiques et aux Maitres Formateurs du département de se réunir lors d’une RIS en visioconférence pour continuer à s’organiser, à agir et pour obtenir des réponses de la part de la hiérarchie sur l’ensemble de leurs revendications. Sans cela, c’est tout le processus de formation sur le département et l’académie qui se trouvera mis à mal : il faut que le Recteur et la DASEN répondent !

RIS spéciale CPC / Maîtres formateurs
Mercredi 7 octobre

10h30-13h30 en visioconférence
(le lien vous sera envoyé sur demande à snu94@snuipp.fr)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


FSU-SNUipp 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

Co-SD (co-secrétaires départementaux)
Ariane Deboise 06 61 03 72 40
Magalie Trarieux 07 83 85 68 70
Jean-Baptiste Bennoit 06 60 75 74 93

CAPD (carrières et questions individuelles)
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02
Laetitia Galan : 07 67 32 74 04

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

Néo-titulaires (EFS, T1 et contractuel.es)
Ariane Deboise : 06 61 03 72 40
Magali Venet : 06 33 92 90 10
Alia Kassab : 06 30 84 20 25

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
secretairechsct94@ac-creteil.fr
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH
Clarisse Poussin : 06 67 78 84 07

ASH
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70
Marion Fouret : 06 75 00 42 02

Direction d’école
Jean-Baptiste Bennoit 06 60 75 74 93

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518