Retour accueil

Vous êtes actuellement : CHSCT 


Ca chauffe !!! Y a-t-il une température limite en classe ?

Conditions de travail

mardi 20 juin 2017

Les fortes températures de ces derniers jours conduisent nombre d’enseignants à nous contacter en demandant s’il existe un texte de loi limitant les températures en classe, et s’ils peuvent utiliser le droit de retrait.

Malheureusement, il n’y a pas de température maximale ou minimale fixée par les textes (voir le Kisaitou A-17-2-7)

Quant au droit de retrait, il faut l’utiliser avec grande précaution.

Que faire face aux grosses chaleurs ?

L’exposition aux fortes températures peut avoir des conséquences sur la santé : fièvre, somnolence ou agitation, accélération de la respiration et du rythme cardiaque, soif, diminution des urines.

En pratique, des mesures simples : en priorité ventiler, brumiser, se désaltérer. On peut aussi positionner des linges humides devant les fenêtres et les ventilateurs, humidifier les vêtements. Mais pour cela, encore faudrait-il disposer de ventilateurs, la plupart du temps absents des classes !

Si la classe est trop chaude, chercher un endroit frais et ventilé dans l’école : à l’extérieur sur une pelouse à l’ombre, sous le préau, dans une salle polyvalente plus fraîche...

Rappelons que c’est aux mairies d’assurer le bon fonctionnement matériel du service public d’éducation des écoles primaires. Avec ces chaleurs, ventilateurs voire petit système de climatisation mobile doivent pouvoir être fournis. Il faut contacter la municipalité pour demander s’ils en possèdent et leur rappeler que les enfants notamment les plus jeunes, comme les personnes âgées, sont particulièrement sensibles à la chaleur.

Penser aussi à contacter la FCPE ou l’association de parents l’élèves : ils pourront aider à activer les choses, notamment du coté de la mairie.

Dans les situations où les mesures préventives ne peuvent facilement être mises en place (absence de ventilation efficace, absence d’eau potable à disposition), l’augmentation de la température peut devenir problématique et nécessite d’alerter au moyen d’une fiche RSST (fiche d’observation du registre santé sécurité au travail), que le directeur ou la directrice transmettra à l’assistant de prévention, à l’IEN et aux services municipaux susceptibles d’apporter des solutions. N’oubliez pas d’en faire parvenir la copie au CHSCT afin que nous puissions alerter l’administration.

Dans les cas extrêmes où une personne se sent exposée à un danger grave et imminent pour sa santé ou celle des enfants (risque vital), le droit de retrait peut être invoqué. Mais cette possibilité ne sera accordée par l’employeur qu’à des situations très particulières. Il est préférable de nous consulter avant d’utiliser le droit de retrait car il expose les personnels à des retraits sur salaire en cas de refus de l’employeur.

Le CHSCT de l’Académie de Marseille vient d’éditer cette semaine un flash info « ambiance thermique » qui donne le cadre règlementaire et rappelle les conditions du droit de retrait.

PDF - 387.7 ko
Flash info ambiance thermique
PDF - 220.5 ko
Fiche technique températures élevées
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL.
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.