Retour accueil

Vous êtes actuellement : CAPD 


compte rendu de la CAPD du 4 mai

mercredi 10 mai 2017

Le 4 mai , la CAPD a traité des priorités et points de bonification, des départs en congés formation et de l’intégration des instituteurs dans le corps des PE. Les questions diverses ont porté sur les détachements, disponibilités , les psychologues et les EFS.

1- Point sur les priorités mouvement :

2561 adjoints ont participé au mouvement (une augmentation de 8% par rapport à l’an passé).
Sur 108 dossiers « priorités / bonifications » présentés (soit une augmentation de 40% par rapport à l’an passé) :
72 ont obtenu une priorité (36 ont une priorité 3 ( RQTH) // 30 ont obtenu une bonification médicale // 6 une bonification sociale).

Le SNUipp regrette l’absence de médecins et d’assistantes sociales lors de cette CAPD.
De nombreuses situations douloureuses sont évoquées sans que ne leur soit proposé de solution.
Les collègues peuvent faire une demande de recours.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir une aide dans vos démarches.

A noter :
L’école Jacques Prévert de Créteil n’ouvrira pas à la rentrée (retard de travaux).
Les 3 postes ZIL du REP+ de Champigny 2 basculent sur Champigny 1. Les personnes occupant ces postes bénéficieront d’une priorité 6.

2- Intégration des instituteurs dans le corps des PE

Le département compte 74 instituteurs. Cette année le contingent ministériel était de 11 postes.
Trois collègues du département sont intégrés dans le corps de professeurs des écoles.

3- Départ en congé formation

23 collègues ont fait une demande de congé formation, 16 ont obtenu un départ et 3 sont sur liste complémentaire.
Le SNUipp-FSU demande que tous les collègues qui en font la demande puissent partir en congé de formation.

4- Questions diverses

les psychologues scolaires
En septembre – octobre, une CAP Académique installera le nouveau corps des psychologues scolaires.
Les collègues ont jusqu’au 31 mai pour transmettre leur choix (une intégration ou un détachement).
A ce jour, 10 se sont déjà manifestés ; 6 pour une intégration, 4 pour un détachement.
Une boîte mail (adresse sur le site de l’IA) est dédiée à toutes les questions soulevées par ce changement de corps.
Ils auront pour supérieur hiérarchique leur IEN de circonscription mais seront gérés par le Rectorat.
Les modalités d’évaluation ne sont pas connues à ce jour, mais le référentiel de compétences est, lui, publié.
Aucune modification de l’implantation des postes n’est prévue pour le moment, elle sera définie, non pas en CTSD mais en CTA. Les postes actuels seront, a-priori, maintenus.
Il y aura une distinction entre statut et fonction.
Un PE intégré dans le nouveau corps des psychologues aura, en cas de permutation, automatiquement un poste dans le département d’arrivée.
Un PE détaché peut participer aux permutations mais n’aura pas automatiquement son détachement dans le corps des psychologues dans le département d’arrivée. Il devra participer au mouvement.

Les détachements

La liste des détachements ne peut être fournie actuellement car il y a encore des arbitrages en cours. Elle sera fournie lors des CAPD de rentrée.
Le SNUipp-FSU interviendra auprès de l’IA pour soutenir les demandes des collègues. Pensez à nous envoyer un double de vos demandes et éventuellement de vos recours en cas de refus.

Les EFS

Leur temps d’observation en classe, dans les écoles, fin juin est bien inclus cette année dans leur temps de formation.
Une enquête a été menée autour du vécu des berceaux « EFS duos » auprès des maîtres formateurs et de tous les EFS.
207 retours d’enquête d’EFS sur 487
47 retours d’enquête de maîtres-formateurs sur 67
50% des EFS estiment la modalité « EFS duos » adaptée.
62% des maîtres-formateurs estiment la modalité « EFS duos » adaptées.

Le SNUipp-FSU regrette que l’enquête sur les EFS DUO n’ait pas été envoyée uniquement aux stagiaires en DUO. Cela ne permet pas un retour très représentatif de l’avis de ces stagiaires se partageant une même classe.
Le SNUipp demande que soit transmise la répartition géographique des EFS en difficulté.

La DASEN explique qu’il y en a peu, qu’il n’y a pas de chiffre précis et qu’une inspection suite à des difficultés ne présage en rien d’un licenciement futur.

Le SNUipp-FSU restera vigilant sur ces situations .

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.