Retour accueil

Vous êtes actuellement : Communiqués nationaux 


Vers la fin des APC

dimanche 4 septembre 2016

GAGNER ENSEMBLE LA FIN DES APC, c’est du temps pour mieux travailler. Inscrivez-vous individuellement sur le site dédié du SNUipp-FSU.

Tou-tes ensemble, préparons-nous à gagner la fin des APC !

Il y a urgence. Nous avons besoin de moyens et de temps pour bien faire notre métier. La réforme des rythmes scolaires a fortement impacté le métier en dégradant les conditions et le temps de travail.

De plus, dans le 1er degré, une enquête de la DEPP publiée en 2013 estime le temps de travail des enseignants à 44h07…

Exigeons ensemble des moyens, du temps et de la formation pour que soient possibles toutes les actions permettant la réussite de tous les élèves.

Commençons par gagner ensemble la fin des APC !

Les APC (Activités Pédagogiques Complémentaires) ont été instaurées en 2013 à la place des AP (Aides Personnalisées), mises en place en 2008 par le ministre Xavier Darcos. Ce qui avait servi de prétexte à la suppression de plus de 5000 postes de RASED.
Poursuivant plusieurs objectifs (aide à la difficulté scolaire, aide au travail personnel, travail en lien avec le projet d’école), ces APC constituent une sorte d’OVNI dont le sens pédagogique et l’intérêt pour les élèves sont loin d’être évidents.

D’après une enquête réalisée en janvier 2016 pour le SNUipp-FSU par l’institut Harris Interactive, 81% des enseignants se déclarent insatisfaits des APC. Elles alourdissent la journée de classe sans efficacité pour les élèves. Elles s’ajoutent à une réforme des rythmes scolaires qui a fortement perturbé les conditions et le temps de travail des enseignants.

Lors du comité technique ministériel qui s’est tenu en juin 2016, le SNUipp-FSU a proposé la suppression des 36 heures d’APC, afin que les enseignants se réapproprient du temps pour leur métier. Cependant le ministère, bien que reconnaissant la charge de travail des enseignants, a refusé cette proposition. C’est pourquoi le SNUipp-FSU a voté contre le nouveau décret sur les obligations de service.

Le SNUipp-FSU lance une action dès le mois de septembre 2016 :
  • Dès les premiers jours de la rentrée, les collègues sont invités à s’engager auprès du SNUipp-FSU à ne plus mettre en œuvre les APC (ces engagements ne seront pas rendus publics).
    Pour s’inscrire dans cette action : cliquer ici.
    N’oubliez pas de valider votre déclaration
  • A partir de 35 000 engagements, le SNUipp-FSU informera la ministre, et nous mettrons ensemble en action la suppression des APC !

C’est notre nombre qui donnera force à notre message.
C’est tous ensemble que nous gagnerons la fin des APC !

Il n’existe aucun lien mécanique entre nombre d’heures d’enseignement et réussite scolaire. Les enseignants du primaire enseignent en moyenne 756 heures dans les 28 pays de l’Union européenne.
La France se distingue avec un temps d’enseignement beaucoup plus élevé : 900h annuelles (864h +36h d’APC).
Or, la France se distingue également et malheureusement par une forte corrélation entre échec scolaire et origine sociale.
À l’inverse, d’autres pays (notamment d’Europe du nord) présentent de bien meilleurs résultats avec un temps d’enseignement moindre.
Bien évidemment, ces pays consacrent une part plus importante de leur PIB aux dépenses d’éducation, ont également des classes moins chargées et offrent de meilleurs salaires à leurs enseignants.

PDF - 107.2 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 21


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.