Retour accueil

Vous êtes actuellement : CTSD et Carte scolaire 


Compte rendu du groupe de travail du 05 mars 2015 (corrigé)

Comité Technique Spécial Départemental (CTSD)

samedi 7 mars 2015

LA DASEN confirme ses choix de réduire les décharges de direction dans les écoles classées en éducation prioritaire, malgré toute l’argumentation développée par les élus du personnel et les différentes pétitions et courriers signés de collègues, parents, élus.

Tous ont démontré que s’il y a nécessité d’améliorer le taux de décharge, cela ne peut être au détriment des écoles classées en Éducation prioritaire qui connaîtront une grande déstabilisation des équipes : après leur avoir supprimé nombre de moyens (RASED, enseignants supplémentaires,…) l’administration s’en prend maintenant aux décharges de direction. Que restera-t-il au bout du compte pour permettre à l’école de donner une véritable chance aux élèves qui sont les plus en difficulté ?

« Donner plus à ceux qui ont le moins ? » A l’heure où la Ministre annonce vouloir concentrer les moyens sur les élèves les plus fragiles (refonte de l’éducation prioritaire…), l’éducation prioritaire se voit amputée d’une partie de ses moyens dans notre département. En effet, la DASEN a fait le choix de modifier les normes de décharge en retirant à l’éducation prioritaire ce qu’elle décide d’accorder aux zones banales. En réalité, sous couvert de justice et d’égalité de traitement entre les directeurs, c’est la gestionnaire qui agit en fonction de son enveloppe budgétaire toujours fermée et des contraintes ministérielles.

En conclusion, la refonte de l’éducation prioritaire se traduit dans notre département par la dégradation des conditions de travail dans des écoles REP.

JPEG - 92.9 ko

Les directions des écoles REP ne sont pas les seules impactées. En effet,l’IA annonce clairement qu’elle ne garantira plus la clause de sauvegarde pour conserver pendant 1 an les décharges lorsqu’une mesure de carte scolaire amène une diminution de la décharge. Seules pourraient être sauvegardées les 9 écoles sortant de l’éducation prioritaire uniquement pour cette année à la condition que le directeur actuel y exerce toujours.

Zone/quotité de decharge ¼ ½ Totale
Banale 4 à 7 classes 8 à 11 classes 12 classes ou plus
REP 4 à 5 classes 6 à 8 classes 9 classes ou plus
REP+ 4 classes 5 à 6 classes 7 classes ou plus
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 8


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.