Retour accueil

Vous êtes actuellement : L’école 


Le ministère décrète la fin du redoublement.

vendredi 4 juillet 2014

Un projet de décret examiné en Conseil supérieur de l’éducation le 3 juillet prévoit la fin des redoublements.

Le projet de décret sur l’accompagnement pédagogique des élèves présenté en CSE le 3 juillet stipule que le redoublement ne serait plus admis que suite à "une rupture longue des apprentissages".

La décision de redoublement ne pourrait être prise par le conseil de classe qu’avec l’accord écrit des parents.

Le décret élargirait à tous les redoublements la situation déjà présente pour les redoublements à l’intérieur d’un même cycle, déjà soumis à l’autorisation parentale.

L’article D 331-29 du Code de l’éducation stipule déjà que " à l’intérieur des cycles des collèges et des lycées, le redoublement ne peut intervenir qu’à la demande écrite des parents de l’élève ou de l’élève majeur, ou, sur proposition du conseil de classe, avec l’accord écrit des intéressé".

L’administration est déterminée à mettre fin à une pratique qui coûterait 2 milliards d’euros par an. C’est bien la fin du redoublement.


Extrait de l’article du Café Pédagogique :

Redoublement : Un cadavre trop grand pour Benoît Hamon ?

Qui a bien pu conseiller à Benoît Hamon de réaliser la suppression du redoublement un 3 juillet dans la relative discrétion d’un CSE ?

C’est que la question n’est pas que technique ou juridique. Elle n’est même pas que pédagogique. Le redoublement est bien une question politique.

Car la décision ministérielle s’oppose pleinement aux conceptions des enseignants, qui croient majoritairement en la vertu du redoublement.

Elle entre aussi en conflit avec l’ordre scolaire et le pouvoir enseignant tels qu’ils sont pratiqués.

Il y a pourtant d’autres façons de dépasser les contradictions que de heurter de plein fouet les intérêts et les conceptions des enseignants.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 13


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.