Retour accueil

Vous êtes actuellement : CHSCT 


declaration

Déclaration liminaire de la FSU au CHSCTD du 12 mai 2014

CHSCT

mardi 27 mai 2014

A l’heure où l’inquiétude grandit face à l’arrivée de nouveaux projets (rythmes scolaires, éducation prioritaire, nouveaux programmes…) la délégation FSU demande à ce que les moyens d’agir dans le domaine de la prévention des risques soient mis en œuvre afin d’améliorer les conditions de travail de tous les personnels.

Madame la Directrice Académique, présidente du CHSCT du Val de Marne. La délégation FSU souhaite la bienvenue à Mme la nouvelle Secrétaire Générale en nous souhaitant à tous une collaboration fructueuse sur ces dossiers délicats concernant la santé et la sécurité des personnels.

Nous restons notamment dans l’attente d’avancées sur le dossier des visites d’établissements.
Le calendrier des visites a été proposé au dernier CHSCTD et une seule visite a eu lieu dans notre département.
Nous regrettons que l’administration ne mette pas tout en œuvre pour respecter le calendrier prévu en CHSCTD.

Ces visites permettent une réelle évaluation des risques locaux, tant sur le plan matériel que sur le plan de l’organisation du travail.

De même nous fonctionnons cette année sur un plan de prévention qui n’a pas été remis à jour pour 2013/2014.
La situation du département nécessite toute l’attention des instances qui s’occupent de la sécurité et de la santé au travail.
Les membres du CHSCTD continuent à être fréquemment alertés. De nombreux collègues vivent des situations de crise telles qu’ils sont résolus à ne plus exercer ce métier.

On doit prendre ces alertes très au sérieux et, dans une instance comme la nôtre, mettre tout en œuvre pour évaluer, mesurer et prévenir les risques psycho sociaux.

La mise en place des DUER dans les établissements doit absolument être accompagnée d’une formation des personnels et d’une aide à sa réalisation.
Les conseillers de préventions devraient se voir attribuer les moyens nécessaires à leur mission.

Les membres du CHSCTD devraient également se voir attribuer les décharges de fonctionnement sans lesquelles il leur est impossible de mener à bien la mission fixée dans la loi de 2011 (article 51 à 60).
Il n’est pas dans l’intérêt de l’administration d’avoir des établissements défaillants et des personnels en grandes souffrance.

Le CHSCTD du Val de Marne a la chance de pouvoir s’appuyer sur la mobilisation de la hiérarchie, des services de l’ISST, de la médecine de prévention, des services sociaux concernés, des conseillers et agents de prévention. Le travail accompli ces dernières années est important. Il reste encore beaucoup à faire dans un contexte social difficile.

A l’heure où l’inquiétude grandit face à l’arrivée de nouveaux projets (rythmes scolaires, éducation prioritaire, nouveaux programmes…) la délégation FSU demande à ce que les moyens d’agir dans le domaine de la prévention des risques soient mis en œuvre afin d’améliorer les conditions de travail de tous les personnels.

Au nom de la délégation FSU et de l’ensemble des personnels que représente le CHSCTD, nous souhaitons que cette séance aboutisse à de réels projets pour le bien être au travail.

PDF - 129.2 ko
declaration_fsu_12.05.14.pdf
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 29


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.