Retour accueil

Vous êtes actuellement : Mouvement intra-départemental 


MOUVEMENT 2020 : une question, un conseil ? Le SNUipp-FSU 94 continue d’être à vos côtés !

Mouvement départemental du 27 avril au 10 mai

mercredi 8 avril 2020

Le SNUipp-FSU 94 organise des
VISIOCONFÉRENCES MOUVEMENT QUOTIDIENNES

Les élus à la CAPD du SNUipp-FSU 94 organiseront des visioconférences quotidiennes en semaine pendant toute la période du confinement, pour vous permettre d’adopter la meilleure stratégie pour votre mouvement et par groupe d’une quinzaine de collègues au maximum pour que les échanges et les questions soient possibles.

Pour vous inscrire, il suffit de nous envoyer un mél à
snu94@snuipp.fr
Nous vous enverrons en retour un lien
pour participer à la visioconférence du jour

La circulaire complète et ses annexes sont disponibles sur le site de la DSDEN 94.

Vous pouvez consulter ICI le calendrier intégral

Vous pouvez consulter ICI le cahier des postes intégral

Le mouvement aura lieu du 27 avril à 12h au 10 mai 2020 à minuit.

ATTENTION : les demandes de bonification sociale ou médicale doivent être formulées avant le 10 mai 2020 en remplissant l’annexe 5

Pour toute demande d’aide, adressez vous au snu94@snuipp.fr

1- Principes généraux

Participent OBLIGATOIREMENT au mouvement tous les collègues :

  • EFS
  • à titre provisoire durant l’année scolaire 2019-2020
  • concernés par une mesure de carte scolaire
  • intégrés au 94 après permutation
  • revenant de détachement, de dispo, de CLD de plus d’un an, de congé parental de plus d’un an (si le retour est effectif avant le 1er octobre 2020)

PEUVENT participer tous ceux à titre définitif qui souhaitent changer de poste.

TOUS pourront formuler jusqu’à 40 voeux "volontaires".

Ce sont des voeux PRECIS : soit un poste précis d’adjoint ou de DECH DIR (postes classes classiques) sur une école, un poste de TZ, de TC, de TR... (voir liste des postes précis), soit un voeu "commune" sur un type de poste (par exemple, indifféremment tous les postes d’adjoints en maternelle sur une commune).

De plus, les collègues qui n’avaient pas de poste à titre définitif cette année DEVRONT formuler au moins 1 voeu LARGE OBLIGATOIRE et jusqu’à 21 voeux sur une CIRCONSCRIPTION. Il faudra choisir le type de poste sur cette circonscription :

  • soit un poste classe (maternelle/élémentaire/titulaire de circonscription/titulaire de zone)
  • soit un poste de remplaçant (TR BD, TR FC, TR REP+).

ATTENTION !!!

L’’algorithme étudie d’abord tous les vœux précis de tous les collègues (du plus barémé au moins barémé du département).

Puis, dans un 2e temps,, pour les collègues à titre provisoire et qui n’ont pas été placés lors de ce premier "tour", ce sont leurs vœux larges obligatoires qui sont étudiés.

Ainsi, ne restent disponibles pour ces vœux larges obligatoires que les postes que PERSONNE sur le département n’a demandé en vœu précis !!!

Autant dire que ce système est un piège redoutable ! Il attribue lors d’un "premier tour" la grande majorité des postes du département disponibles lors de la phase principale. Le placement à titre provisoire, automatisé et réalisé désormais par le "MUG", se fait à partir des vœux du mouvement principal. Ce sont néanmoins les TZ et TC qui sont prioritaires sur l’attribution de ces postes ou fractions de postes. Il ne reste dès lors que peu de postes "intéressants" à la phase pour les collègues n’ayant eu aucun poste à titre définitif. D’où le conseil de la circulaire donné aux collègues « de saisir un maximum de vœux larges afin d’optimiser leurs chances d’obtenir un poste à titre définitif ou provisoire conforme à leurs choix ». Un choix très contraint comme tout le monde l’aura compris...

Voilà où mène la disparition du paritarisme, entérinée depuis janvier 2020 par la loi Dussopt mais orchestrée par Jean-Michel Blanquer depuis son arrivée au ministère : plutôt qu’une phase d’ajustement organisée humainement par des êtres humains, administratifs et délégués des personnels, on confie cette mission à un algorithme informatique, le MUG ! Celui-ci, entre autres, avait laissé l’année dernière sur le carreau 58 collègues barémés, à titre provisoire depuis plusieurs années dans l’est du département, nommés du jour au lendemain sur des postes de Brigades dans l’ouest du département ! Seule l’action syndicale avait permis de régler leur situation.

CONTACTEZ LES ELUS DU SNUipp 94 pour que nous puissions vous guider dans ce maquis, car les stratégies peuvent changer selon votre barème et vos objectifs...

2- Les différents types de postes

  • ADJOINTS : ce sont des postes classe "classique". Ils sont soit en ELEMENTAIRE, soit en MATERNELLE (ATTENTION ces derniers apparaissent comme "pré-élémentaire" dans l’application informatique !). Les postes CP12 et CE12 (dispositifs 100% réussite) font partie des postes d’adjoints classiques, même s’il apparaissent sous cette appellation : c’est toujours le conseil des maîtres qui est souverain dans l’attribution des classes, donc ils ne garantissent pas d’être en CP ou CE1 dédoublés.
  • DECH DIR (décharge de direction) : c’est un poste qui complète les directions totalement déchargées. Même si le directeur perd un jour sa décharge complète, ce n’est pas forcément le collègue ayant eu le poste de DECH DIR qui perd son poste, mais toujours le dernier nommé sur l’école.
  • TC (titulaire de circonsciption) : c’est un poste rattaché à une circonscription, où l’on a l’assurance d’être sur cette circonscription, mais qui sera "rempli" à la phase d’ajustement avec des fractions de postes sur la circo. L’administration communiquera aux collègues les couplages de postes qui pourront être hiérarchisés dans une fiche de voeu. Ceux-ci seront attribués en phase d’ajustement au barème.

  • TZ (titulaire de zone) c’est un poste rattaché à une circonscription, où l’on a l’assurance d’avoir un poste classe plein à la phase d’ajustement, en priorité sur cette circonscription mais qui peut être sur une circonscription plus éloignée : affectation à défaut par cercles concentriques sur les circos plus éloignées, dans les limites de la zone de remplacement ou est située le poste TZ.
  • TR (titulaires remplaçants) : il s’agit soit des TR "classiques", en classe banale pour remplacements courts et longs, sur zone de remplacement en priorité mais potentiellement sur les zones de remplacements limitrophes si besoin (les anciens "Brigades") ; soit des TR-ASH effectuant prioritairement des remplacement en ASH sur tout le département (mais aussi si besoin en classe banale) ; soit des TR formation continue effectuant des remplacements de stages de formation continue sur tout le département ; soit des TR-REP+ effectuant prioritairement des remplacements de formations REP+ sur tout le département.
  • Concernant les postes ASH, ils ne peuvent être demandés à titre définitif que si on est détenteur du CAPPEI. Pour les demander à titre provisoire sans le CAPPEI, il faudra attendre la phase d’ajustement (voir calendrier).
  • Pour tous les autres postes et les postes spécifiques, voir directement la circulaire et l’Annexe 4

3- Les éléments du barème

A) Les priorités : les modifications apparaissent EN ROUGE

Type de priorité Bonification
1 : priorité absolue sur l’école lors d’une mesure de carte scolaire 999 points
2 : priorité handicap pour l’enseignant lui-même, son conjoint ou son enfant 750 points 
3 : priorité direction lors d’une perte de bonification indiciaire suite à une mesure de carte scolaire 500 points
4 : retour de mesure carte scolaire après 1 an 350 points
5 : priorité sur la commune suite à une mesure de carte scolaire 300 points
6 : priorité sur tout le département suite à une mesure de carte scolaire 200 points
7 : retour de détachement, CLD, congé parental, disponibilité 100 points sur la commune de l’ancien titre définitif
Bonification médicale et sociale (après examen par le médecin de prévention, toute pièce justificatives permettant de justifier la demande, et avis final de la DASEN) 10 points (au lieu de 150 points)

B) Les autres éléments du barème :
les modifications apparaissent EN ROUGE

  • L’ancienneté générale des services : 10 points par année d’AGS (au lieu de 15 l’année dernière).
Le SNUipp-FSU 94 s’oppose à cette baisse d’un tiers du poids de l’AGS dans le barème par rapport à l’année dernière. Il saisit la DASEN sur les raisons de cette baisse et demande à ce que les 15 points par année d’AGS soient rétablis
  • Points enfants de moins de 18 ans : 5 points par enfant (au lieu de 5 points pour les enfants de -13 ans et 1 point pour les enfants de 13 à 18 ans).
  • Rapprochement de conjoint : sur une commune du Val-de-Marne où travaille le conjoint pour les vœux portant sur cette commune (hors vœux sur des postes TR) : 30 points + 1 point par enfant de moins de 18 ans (au lieu pour de 30 points + 20 points par enfant de moins 13 ans + 1 point pour les enfants de 13 à 18 ans pour une commune limitrophe au département jouxtant le 94 où travaille le conjoint).
  • Rapprochement avec le détenteur de l’autorité parentale conjointe (décision de justice de garde partagée/alternée) ainsi que les parents isolés (autorité parentale unique) : bonification forfaitaire de 30 points (au lieu de 150 points l’année dernière).
  • Enseignants exerçant en REP ou REP + : bonifications de 40 points en REP (au lieu de 45 points) et 80 points en REP+ (au lieu de 55 points) après 5 ans d’exercice dans le même réseau.
  • Points de fonction : cela concerne les postes de direction, d’ASH, les maîtres formateurs et les conseillers pédagogiques. Ils seront de 5 points par an dans la fonction dans la limite de 30 points. Ils sont également attribués aux personnels affectés à TP en ASH.
  • Points de stabilité : les enseignants qui auront été nommés remplaçants à titre définitif au moyen d’un vœu large obtiendront une bonification de 10 points par an. Les TR-ASH auront eux 15 points de bonification par an (10 points de stabilité + 5 points pour poste ASH).
  • Points de réitération du 1er voeu : 5 points pour la réitération de son voeu 1.

Pour tout renseignement ou demande d’aide,
CONTACTEZ LE SNUipp-FSU 94 :


Vous pouvez aussi nous contacter sur la page Facebook du SNUipp-FSU 94, ainsi que par téléphone (numéros de portables en haut et en bas de la page).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

CAPD (carrières et questions individuelles)
Emmanuelle Jollet : 06 30 84 20 25
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH (commission départementale AESH)
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518