Retour accueil

Vous êtes actuellement : CTSD et Carte scolaire 


Carte scolaire : saignée sans précédent !!!!!

 Plus d’élèves mais moins de postes !!!

mercredi 12 janvier 2011

Les prévisions d’effectifs communiquées par l’administration attestent une augmentation du nombre d’élèves, ce qui se traduit par 120 suppressions de postes dans l’académie !!!!

La répartition entre les 3 départements a été communiqué lors du CTPA du 13 février.

Voir la répartition

Les représentants de la FSU (SNUipp, SNES, SNEP) qui y siègent s’opposeront à ces mesures.

Après cette décision du Recteur, l’Inspecteur d’Académie annoncera ses mesures de carte scolaire pour le Val de Marne à l’occasion du CTP (la date n’est pas encore connue).

Quelque soit le choix opéré par le Recteur, cela se traduira par des suppressions de postes.

 Nous ne savons pas quelles seront les premières victimes des mesures budgétaires mais il est à craindre que soient mis en œuvre les « leviers d’efficience identifiés par les Recteurs » dans le cadre du « schéma d’emplois » adressé par le Ministère aux Recteurs en juin dernier.

Traduction en clair : indiquer combien et quels postes ils sont en capacité de supprimer sur l’autel du non-remplacement d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite. 

Pour leur faciliter la tâche du dépeçage, le Ministère leur glisse quelques pistes de « gisements d’efficience » :
 En haut de l’affiche, l’augmentation du nombre d’élèves par classe, Les préconisations sont claires : augmentation des seuils d’ouverture de classes, fusion d’écoles, rappelant qu’il « n’existe plus de normes nationales en matière d’affectation ou de retrait d’emploi, les critères relevant de l’appréciation des autorités académiques » et allant jusqu’à chiffrer : « une augmentation de 1 élève par classe en moyenne devrait se traduire par une économie de près de 10 000 classes. »

Et de conclure dans le plus total cynisme : «  l’augmentation de la taille des classes peut donc être globalement envisagée sans dégradation des résultats des élèves  ».

 Seconde saignée : les remplacements

Troisième : « baisser la scolarisation des enfants de 2 ans ».

 Le texte indique clairement « l’économie à réaliser » et la méthode à appliquer : «  calculer les effectifs des écoles sans tenir compte des enfants de 2 ans puis appliquer à ces écoles les seuils d’ouverture de classes de l’IA » : 27 en ZEP, 32 pour les autres ».  

Voir les anciennes normes

Enfin dernière couche du millefeuilles de destruction, les « enseignants hors la classe ». 

Les RASED, (enfin ceux qui avaient survécu à la destruction engagée il y a deux ans !)

L’exposé de la mesure s’appuie explicitement sur la réforme du primaire et la mise en place de l’aise personnalisée. « Dans ce nouveau contexte, les RASED doivent évoluer. »

Et cette liste n’est pas exhaustive puisque, comme le souligne le Ministère « chaque académie peut la compléter par des leviers qu’elle estime être en capacité de mobiliser », le tout, «  sans dégrader les performances globales  ».

Et ce n’est pas de l’humour !

 Face à ces attaques, nous engageons les écoles à nous transmettre au plus vite leur situation (fiche carte scolaire) et renseigner l’enquête RASED.

 Les 6 élus du SNUipp-FSU qui siègent au CTP sont à votre disposition pour vous aider dans les démarches (réunions, demandes d’audience auprès de l’Inspection Académique…) et défendre la situation de votre école.

 Contacter le SNUipp-FSU ou Brigit CERVEAUX Responsable carte scolaire pour le SNUipp-FSU au 06 33 92 90 10.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 69


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.