Retour accueil

Vous êtes actuellement : AESH - PEC 


Guide pratique AESH / PEC : quels sont mes droits ?

LE SNUIPP-FSU AUX COTÉS DES CONTRACTUELS NON-ENSEIGNANTS (AVS écoles et collèges)

dimanche 6 octobre 2019

Guide pratique AESH / PEC : quels sont mes droits ?

LE SNUIPP-FSU AUX COTÉS DES CONTRACTUELS NON-ENSEIGNANTS
(AVS écoles et collèges)

Le SNUipp-FSU vient d’éditer un Guide pratique pour les contractuels non-enseignants relevant de l’Education nationale et travaillant en écoles et collèges (AVS I ou M intervenant dans les écoles et collèges, AVS-Co en ULIS école ou collège...), quel que soit leur statut (AESH ou PEC).

AESH et PEC, le SNUipp, syndicat majoritaire de la profession, est VOTRE SYNDICAT !.

Pour toute question ou demande d’intervention, vous pouvez nous contacter sur aeshsnuipp94@gmail.com

Magalie, déchargée le lundi, vous répondra et vous accompagnera.

Le guide pratique en PDF

PDF - 1.4 Mo

Déclaration des AESH présentes à la Réunion d’information syndicale du SNUipp-FSU 94 du lundi 23 septembre 2019

Nous, personnel AESH présentes à la RIS du SNUipp du 23 septembre 2019, après avoir parcouru l’histoire de l’AESH depuis les années 80 et analysé dans le débat la circulaire « pour l’école inclusive » de juin 2019 à la lumière de ce que nous vivons sur le terrain, déclarons et exigeons sans plus de délai :

  • Un véritable STATUT de Fonction Publique, qui mette réellement fin à la précarité des salaires et du temps de travail qui nous sont imposés, et à notre statut de contractuel.es. Nous ne sommes pas dupes : la CDIsation ne date pas de 2019, et rester des contractuel.les en CDI n’est pas une avancée, Monsieur le Ministre, Madame la DASEN et Monsieur le Secrétaire général ! Les besoins d’accompagnement, toujours croissants permettent et exigent une vraie stabilité dans notre métier, conjuguée avec l’augmentation de nos salaires.
  • Dès 2019, la mise en place de temps complet au travers de la création d’un corps de la Fonction Publique qui nous permette, au-delà du temps d’accompagnement des élèves sur le temps scolaire, de préparer, concerter, assister aux réunions ; d’avoir le temps de construire une vraie relation professionnelle avec les enseignant.es et la communauté éducative en général. C’est cela qui nous garantira être des membres A PART ENTIERE, de l’équipe éducative et des écoles dans lesquelles nos exerçons.
  • Une formation initiale, continue, spécifique et qualifiante/ diplômante, telle qu’elle avait été préconisée en 2014 par la commission Komitès puis évoquée à nouveau en 2016. Notre formation ne peut pas se résumer à 60 heures et une accès à une plateforme en ligne. Nous exigeons notre professionnalisation et la reconnaissance de nos acquis, pour qu’un véritable investissement de l’état soit engagé pour le personnel AESH.
  • Une reconnaissance et considération de notre METIER en tant qu’AESH, car c’en est bien un ; dès le recrutement, pendant toute notre carrière et que nous soyons traité.es avec respect et considération, nous nous refusons à être « ubérisé.es » par l’état, sous le prétexte mensonger de la flexibilité/ souplesse, de la mutualisation (gestion de la pénurie) et de l’abandon du principe de compensation.
  • Nous exigeons le droit, comme les autres membres de l’éducation nationale, et l’accès aux aides sociales ministérielles et à la formation continue prise en charge par l’état ; que ceux et celles qui travaillent en REP et REP+ touchent la prime correspondante, au même titre que les enseignant.es.
  • L’abandon pur et simple des PIAL et de l’esprit des PIAL imposé aux autres circonscriptions : au-delà des beaux discours en direction des parents et du personnel, les PIAL sont fondamentalement un moyen de gestion de la pénurie, qui dégrade nos conditions de travail et aggrave les inégalités et conditions d’apprentissages des élèves.

Nous n’attendrons pas 2022 pour obtenir toutes nos revendications : nous nous mobilisons et diffuserons nos exigences légitimes sans fléchir dès maintenant, au grand public, avec engagement et fermeté.

Pour gagner un métier, nous sommes engagé.es à lutter !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 33


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

CAPD (carrières et questions individuelles)
Emmanuelle Jollet : 06 30 84 20 25
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH (commission départementale AESH)
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518