Retour accueil

Vous êtes actuellement : CTSD et Carte scolaire 


Report du CTSD au Vendredi 7 juin : pourquoi la DASEN refuse-t-elle de donner du temps aux écoles pour être reçues et travailler sur leur effectifs ?

mardi 28 mai 2019

Report du CTSD au Vendredi 7 juin :
pourquoi la DASEN refuse-t-elle de donner du temps aux écoles
pour être reçues et travailler sur leur effectifs ?

Par courriel daté du vendredi 24 mai 2019, madame la Directrice académique nous informe qu’elle refuse de reporter le CTSD du mardi 28 mai.

D’une part parce que les documents de travail nous ont « été transmis dans les délais réglementaires ».

D’autre part parce que, selon la DASEN, cela va « impact(er) le travail des services » : autrement dit, si le CTSD "normal" était reporté à mi juin (comme demandé par le SNUipp-FSU et comme cela est le cas habituellement), les services devront travailler en parallèle sur le CTSD et le mouvement, ce qui n’est pas possible !

Nous comprenons bien que dans les services de la DSDEN, le non renouvellement des postes et le « new public management » pressurent les personnels ! Rappelons que l’Education nationale est le Ministère dans lequel il y a le moins d’administratifs-gestionnaires par agent !

Néanmoins, cette date d’un CTSD "d’ajustement" fin mai avait déjà été posée par l’administration dès janvier 2019 (contrairement à toutes les autres dates de CTSD d’ajustement ces dernières années qui ont eu lieu entre le 15 et le 25 juin)… Pourquoi ?

Alors que les inscriptions scolaires ne sont pas encore closes dans certaines communes, alors que l’on sait bien que dans certaines zones il y a une forte affluence des inscriptions fin juin voir durant tout l’été… pourquoi s’entêter à « boucler » cette carte scolaire si tôt ??? D’ailleurs le fait que 87 comptages de rentrée soient prononcés, ce qui est absolument inédit dans notre département, montre bien que ce CTSD a lieu trop tôt ! Trop tôt pour avoir des chiffres d’effectifs stables ; trop tôt pour permettre aux équipes, aux municipalités, aux parents d’élèves de se mobiliser ; trop tôt pour prendre des décisions dans un contexte où le nombre de postes offerts ne permet pas de dédoubler les classes de CE1 en REP et ouvrir ailleurs !

Les enseignants se sont massivement opposés au projet de modification des règles du mouvement voulu par le Ministère. Cette forte mobilisation a permis des évolutions notables depuis la présentation du 1er projet par la Direction académique. Il faut s’en féliciter ! Malgré tout, nous n’avons pas réussi à faire bouger sur toutes les nouveautés imposées et les participants au mouvement ainsi que les écoles attendent donc « à l’aveugle » les résultats…

Et maintenant la DASEN nous explique à demi-mot que si le CTSD a lieu si tôt c’est pour permettre aux services d’être disponibles plus tard lorsque le logiciel du Ministère sera (enfin) opérationnel ? Mais de qui se moque-t-on ???

Confiance, vous avez dit confiance ?

Par ailleurs, rappelons encore que le calendrier annuel des instances pour l’année scolaire 2018/2019 avait été annoncé assez tardivement aux élus.

La direction académique avait-elle déjà des informations sur le chamboulement du mouvement 2019 ? Sur le fait que les résultats seraient retardés par deux fois et les services dans l’incapacité de transmettre les accusés de réception et des informations fiables sur les dates de réponse ??? Alors quel intérêt ? A moins d’avoir une boule de cristal ou un bureau des légendes opérationnel (nous n’avons rien de tout cela au SNUipp-FSU 94 !)… difficile à dire !

Placer le CT d’ajustement si tôt dans l’année permet d’injecter dans le logiciel les postes correspondants aux fermetures conditionnelles annulées ou aux ouvertures conditionnelles réalisées, certes. Mais cela correspond à très peu de situations…

Placer une vingtaine de postes en plus à titre définitif au détriment de 87 écoles qui vont devoir attendre la rentrée et encore quelques jours après pour savoir sur quel nombre de classes ils préparent l’année scolaire ? 87 collègues qui n’auront leur affectation que peut être une semaine après la rentrée ? Pour le SNUipp 94, nous ne sommes pas d’accord !

A propos de la N-ième polémique lancée par le SE-UNSA sur les réseaux sociaux (alors que nous sommes allés nous adresser directement à eux dans un esprit d’unité et de discussion) : si les divergences d’appréciation sont légitimes car faisant partie de la vie de la démocratie syndicale, ce qui l’est moins c’est de jouer avec les peurs individuelles de collègues déjà anxieux, induisant une relation de cause à effet entre le report du CTSD et les multiples report et résultats tardifs du mouvement départemental !

Rappelons s’il y avait encore des doutes : ce ne sont pas les élus de la FSU, de FO ou de la CGT qui ont rédigé le désormais fameux algorithme du Ministère !

Les écoles qui ont demandé le report d’audience l’ont bien obtenu ! Les audiences carte scolaire, rendues justement possible par ce report du CTSD, permettront de défendre les dossiers avec les parents et les élus des collectivités !

Les délégations de la FSU et de FO ayant refusé de siéger au CTSD aujourd’hui
celui-ci est automatiquement reporté et aura lieu le vendredi 7 juin au matin

Vous pouvez continuer d’ici là à nous contacter et nous transmettre vos enquêtes carte scolaire.

Vos élus SNUipp-FSU du CTSD
(pour rappel sur les 10 élus au CTSD :
4 SNUipp-FSU, 3 Snudi-FO, 2 SE-UNSA, 1 CGT)

Marion FOURET


Cyrille MICHELETTA


Dominique ANGELINI


Claudia FADDEEFF

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 22


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

CAPD (carrières et questions individuelles)
Emmanuelle Jollet : 06 30 84 20 25
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.