Retour accueil

Vous êtes actuellement : Action syndicale 


Dès aujourd’hui, déposez votre intention de grève pour que le jeudi 9 mai soit un raz-de-marée contre la loi Blanquer !

dimanche 14 avril 2019

Dès aujourd’hui, déposez votre INTENTION DE GREVE,
pour envoyer un signal fort au ministère
et que le JEUDI 9 MAI soit un raz-de-marée contre la loi Blanquer !

Modèle de déclaration d’intention de grève

RTF - 51.4 ko

Limite de transmission : LUNDI 6 mai (jour de la rentrée !)

Le jeudi 9 mai sera la prochaine grande étape de la mobilisation contre la loi Blanquer, à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales enseignantes : FSU, UNSA, FO, CFDT, SUD, CGT.

Journée de mobilisation de toute la fonction publique, elle sera dans l’Education nationale une grande journée de GREVE NATIONALE pour la défense de nos statuts et le retrait de la "loi de l’école de la confiance".

  • NON, nous ne voulons pas que notre liberté d’expression soit restreinte : inutile dès lors de rajouter des textes pour appeler les enseignants à un "devoir de réserve" qui devrait s’exercer d’abord sur la hiérarchie, à qui le ministère a au contraire demandé de faire la promotion du projet de loi Blanquer avant même sa discussion au Sénat !
  • NON, nous ne voulons pas d’un cadeau supplémentaire pour les écoles privées confessionnelles : avec l’extension de l’obligation scolaire de 6 à 3 ans, les communes seront obligées de financer les écoles maternelles privées sous contrat au détriment des écoles publiques.
  • NON, nous ne voulons pas de la mise à mort des conseil des maîtres souverains, de la fin des directeurs d’écoles remplacés par un adjoint du principal du collège, qui deviendrait supérieur hiérarchique administratif des PE de son "bassin".
  • NON, nous ne voulons pas de l’autoritarisme d’un ministère qui "s’auto-évalue" : le CNESCO supprimé serait remplacé par un CEE caricatural dont 10 des 14 membres seront nommés par le ministre, 2 autres étant nommés par le président de l’Assemblée nationale et 2 autres par le président du Sénat...
  • NON, nous ne voulons pas d’étudiants contractualisés et payés au lance-pierre pour nous remplacer dans nos classes, dès leur année de L2, la fin du statut d’EFS et des ESPE mis au pas.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 12


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

CAPD (carrières et questions individuelles)
Emmanuelle Jollet : 06 30 84 20 25
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH (commission départementale AESH)
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518