Retour accueil

Vous êtes actuellement : CAPD 


Compte-rendu de la CAPD du 21 février 2019

mardi 26 février 2019

Compte-rendu de la CAPD du 21 février 2019

PDF - 113.1 ko

LADIRE

Un point unique était à l’ordre du jour de cette CAPD : la liste d’aptitude aux fonctions de directrice-teur (LADIRE).

78 collègues ont candidaté à LADIRE en 2019, soit 20 de moins qu’en 2018.

La difficulté de la fonction, la somme de travail qui augmente avec des décharges toujours plus réduites année après année, les pressions auxquelles les directrices-teurs sont soumis, le flou quant aux futures fonctions des directrices-teurs d’école et désormais le devenir des écoles elles-même, expliquent en grande partie cette baisse du nombre de candidat-es.

9 candidats se sont désistés.

Sur les 69 restants, 10 assuraient un intérim de direction depuis la rentrée : ils ont été inscrits sur la liste d’aptitude après avis favorable de leur IEN.

7 commissions composées de 2 IEN et un directrice-teur ont auditionné les candidats. Ceux-ci devaient présenter leurs parcours et motivations en une dizaine de minutes. Puis le/la candidat-e tirait au sort une question, une autre étant au choix de la commission.

Il y a eu 21 avis négatifs, soit 36 % d’avis défavorables pour 64 % d’avis favorables. Ce qui est une forte baisse des avis favorables en comparaison à 2018 (73%).

Les collègues devaient faire appel aux délégués des personnels pour avoir accès à leur dossier avant la CAPD : 15 collègues ont sollicité les organisations syndicales (dont 7 ont sollicité le SNUipp-FSU).

La DASEN a dénoncé en séance les « raccourcis diffamatoires » quant à l’hypothèse qu’il y ait eu un nombre « d’avis limités et des quotas donnés aux IEN », ce qui remettrait en cause la déontologie de l’institution.

Pour le SNUipp-FSU 94, si l’on ne peut que s’interroger sur cette baisse importante du taux de réussite aux entretiens cette année, les décisions dans ce domaine relèvent de l’administration et des commissions, dont les choix (comme ceux des jurys de titularisation des EFS) sont souverains.

Trois cas particuliers de collègues ont été abordés en séance.

QUESTIONS DIVERSES

  • EFS :

Les actuelles implantations de postes d’EFS (pour l’année 2018-2019), qui n’ont toujours pas été transmises aux délégués des personnels, devraient l’être dans les jours qui viennent.

Pas de duo d’EFS en REP+ et dans les écoles de – de 6 classes.

Les EFS ayant fait une demande de reclassement ont reçu un courriel d’accusé de réception disant que leur dossier allait être traité.

L’année prochaine, les EFS seront reconduits en duo selon les mêmes modalités que cette année.

Il y a eu 14 démissions d’EFS depuis la rentrée.

  • Demande de vaccination des enseignants contre la grippe :

La DASEN reconnaît que la question doit être étudiée. Pour la population d’enseignants en contact avec la totalité de la population scolarisée, il s’agirait en effet d’une mesure qui permettrait de réduire l’exposition des enseignants aux épidémies de grippe.

  • Contractuels :

Il y a actuellement 45 contractuels en poste sur le département

  • IDV (indemnité de départ volontaire) :

Celle-ci n’est désormais possible que dans le cadre d’un départ pour création d’entreprise.

Pour faire cette demande, l’enseignant doit adresser à la DASEN un courrier circonstancié, accompagné pour le paiement de l’IDV de la production d’un K-bis dans les 6 mois suivants la demande ainsi que des documents en sa possession sur la réalité de l’entreprise.

Les demandes d’IDV sont réservées aux collègues ayant au moins 10 ans d’ancienneté.

L’aide s’élève à 25 % du salaire net des 12 derniers mois.

Il n’y a eu pour l’instant aucune demande pour 2018-2019.

  • Services civiques :

Il y a 54 services civiques dans le département : 41 dans le 1er degré et 13 dans le second degré.

Dans le 1er degré, c’est le directeur qui assure la mise en œuvre de la convention du jeune en service civique, mais le supérieur hiérarchique fonctionnel reste l’IEN, l’autorité administrative est la DASEN.

  • CAFIPEMF :

La liste des reçus à l’admissibilité pour l’académie de Créteil est sur le site du SIEC.

  • Demande de supplément familial de traitement :

La circulaire rectorale est sur le site de la DSDEN. Les collègues concernés doivent télécharger le dossier et le renvoyer à la DSDEN afin que la nouvelle situation soit connue et que le versement soit activé.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 16


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

CAPD (carrières et questions individuelles)
Emmanuelle Jollet : 06 30 84 20 25
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.