Retour accueil

Vous êtes actuellement : Action syndicale  / Vie des circonscriptions 


Compte-rendu de l’audience avec M. l’IEN d’Ivry

lundi 10 décembre 2018

Compte- rendu de l’audience avec M l’IEN d’Ivry

Vendredi 23 novembre, M. Lassagne, IEN de la circonscription d’Ivry, recevait une délégation du SNUipp-FSU :

  • Evaluations nationales CP/CE1 :

Nous avons expliqué à l’IEN qu’en raison du caractère de ces évaluations et pour toutes les raisons déjà largement évoquées par le SNUipp-FSU au niveau national et dans le département (cf. le dernier IEC), il serait inadmissible que les collègues ayant fait le choix de ne pas faire passer ou de faire passer partiellement ou de ne pas saisir les résultats en payent les conséquences sur leur déroulé de carrière, notamment pour ceux qui seraient éligibles à un RDV de carrière cette année.

Pour le SNUipp-FSU, c’est la relation pédagogique avec l’élève qui prime sur les injonctions du Ministre ! Dans ce cadre, les collègues ayant fait ce choix ont ainsi fait preuve d’une position déontologique qui ne peut leur être reprochée.

Nous avons également rappelé que lors de l’audience avec la DASEN sur le même sujet, à aucun moment des sanctions n’avaient été évoquées, les évaluations n’étant pas inscrites dans la Loi… comme a très bien su le rappeler le secrétaire général de la DSDEN 94 en audience (sur le retrait des jours de grève) « une circulaire ne fait pas la Loi » !

L’IEN a écouté nos arguments et n’a pas exprimé un risque de pénalisation des collègues.

Nous resterons vigilants… N’hésitez pas à nous contacter.

  • Mise en place des CE1 dédoublés en REP l’an prochain et relations avec la ville d’Ivry sur Seine :

Il y a beaucoup d’écoles REP sur la circonscription. Si cette année les dédoublements de CP ont pu être réalisés relativement facilement, il n’en sera pas de même l’an prochain pour les CE1 car les salles de classe risquent de manquer ! Nous avons demandé à l’IEN, dans les discussions avec la ville, de faire valoir que la priorité dans une école est bien l’utilisation des salles disponibles pour organiser les classes. En effet, la ville d’Ivry met en place des activités périscolaires ambitieuses pour les enfants scolarisés dans les écoles de la ville, ce à quoi nous sommes très favorables . Cependant, il ne faudrait pas que l’organisation pédagogique des classes dédoublées en CP et CE1 en REP dépende des contraintes matérielles en terme de salles disponibles : si des enseignants souhaitent proposer d’être en co-intervention pourquoi pas ? Mais cela ne peut se décréter en raison d’un manque de salles disponibles qui seraient occupées pour le périscolaire.

Par ailleurs, nous avons rappelé que nous avions conscience que cette décision unilatérale du Ministère de dédoubler les classes de CP et CE1 en REP et REP+ sur trois ans mettait en difficulté les collectivités territoriales : au lieu de bénéficier de crédits supplémentaires pour aménager ces classes, elles se voient contraintes de porter matériellement cette décision alors que les crédits qui leurs sont alloués par l’Etat ne cessent de baisser !

Suite à des remontées de collègues de maternelle, nous avons également évoqué la modification des horaires des ATSEM qui dans certaines écoles rend compliquée la sortie à 16h30. Monsieur Lassagne s’est engagé à faire remonter nos demandes.

  • Localisation de la circonscription :

Nous avons interrogé l’IEN sur la problématique de l’éloignement des locaux de la circonscription d’Ivry qui va poser problème aux collègues… et à l’équipe de circonscription. Comment travailler efficacement avec les collègues, les écoles, les parents, les associations, la mairie si le lien de proximité est brisé ?

Plus largement nous nous sommes demandés s’il n’y avait pas là une éventuelle volonté de la DSDEN 94 d’éloigner les équipes de circonscription du terrain. Puisque désormais plusieurs circonscriptions sont regroupées à Créteil et cela au moment où les dispositions de PPCR doivent, au contraire, recentrer le travail des IEN sur le pilotage pédagogique des circonscriptions.

M.Lassagne nous a répondu sur la situation d’Ivry :

Le bail de l’appartement loué arrivait à terme. Les conditions d’hygiène et de sécurité des anciens locaux étaient très problématiques. C’est pourquoi la circonscription a été installée à Créteil. Cependant, ce n’est pas la volonté de la municipalité d’Ivry ni de la DSEN que la circonscription soit ainsi éloignée. Des solutions sont en train d’être cherchées par la ville en lien avec la DSDEN 94 afin que des locaux soient trouvés.

L’IEN a annoncé, depuis lors, en réunion de directeur que courant janvier l’inspection reviendrait à Ivry au sein de l’école Henri Barbusse.

  • RASED :

Nous avons également évoqué la situation des RASED sur la circonscription. Les RASED ce sont trois compétences au service de la lutte contre la grande difficulté scolaire, celle du psychologue, du rééducatrice et du maitre d’adaptation.

Sur la circonscription d’Ivry ces trois compétences ne peuvent intervenir sur toutes les écoles de la circonscription (5 psychologues scolaires et seulement 1 rééducateur et 4 maitres d’adaptation pour 14 écoles élémentaires et 13 maternelles).

Cette dotation déficitaire fait que le RASED n’est pas en mesure d’être présent sur l’ensemble des écoles d’Ivry, elle oblige à concentrer l’aide sur certaines écoles alors que la grande difficulté scolaire existe sur toutes les établissements de la ville. Une grande partie des élèves en grande difficulté scolaire sont dès lors privés de l’aide à laquelle ils ont droit et dont ils auraient besoin.

Nous avons demandé à L’IEN de faire remonter ces besoins - indispensables si l’éducation nationale veut réellement lutter contre l’échec scolaire - au moment de la carte scolaire. Nous invitons aussi les écoles à faire remonter ces besoins auprès de la circonscririons au moment de l ’établissement de celle-ci.

Si cette faible dotation s’explique par une absence de candidat, il faut augmenter le nombre de départ en stage de spécialisation mais il faut aussi que ces postes restent ouverts pour pouvoir être pourvus par la suite.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 13


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)

Téléphone : 01 49 56 97 10

CAPD (carrières et questions individuelles)
Emmanuelle Jollet : 06 30 84 20 25
Thierry Guintrand : 06 60 21 22 19
Julia Andres : 07 67 70 35 02

CTSD (carte scolaire et questions collectives)
Cyrille Micheletta : 06 34 60 15 83
Marion Fouret : 06 75 00 42 02
Dominique Angelini : 06 20 54 36 61
Claudia Faddeeff : 06 07 44 45 64

CHSCT (sécurité et conditions de travail)
Cécile Quinson : 06 26 30 36 09
Marie Plaza : 06 50 53 81 78

CAAS (commission académique d’action sociale)
Patrice Leguérinais : 06 10 13 74 31

AESH (commission départementale AESH)
Magalie Trarieux : 07 83 85 68 70

Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518