Retour accueil

Vous êtes actuellement : L’école  / Métier et pédagogie 


Evaluations CP-CE1 : la colère monte !

dimanche 23 septembre 2018

Evaluations CP-CE1 : la colère monte !

Alors que de plus en plus d’équipes d’écoles et d’enseignants sont effarés et s’interrogent sur l’objectif de ces évaluations lorsqu’ils en découvrent peu à peu le contenu et les modalités de passation, le Ministre essaye par diverses manœuvres d’éviter un boycott massif des évaluations CP-CE1.

Ainsi, M.Blanquer a "accordé" aux enseignants de CP et CE1, 5 h à prendre sur l’APC pour "compenser" la saisie chronophage des réponses des élèves...

Il en a informé l’ensemble des organisations syndicales le 17 septembre, ce qui aura suffi à l’une d’entre elles pour opérer un revirement d’un opportunisme spectaculaire, comme l’a relaté le Café Pédagogique.

Le SNUipp 94 a été saisi par de nombreuses équipes ces derniers jours

Chez les enseignants ayant déjà fait passer les épreuves, beaucoup s’interrogent sur le but recherché lorsqu’il s’agit de mettre en échec des enfants de CP en début d’année et décident de ne pas saisir les résultats dans l’application. Ils invoquent les items portant sur des notions peu ou pas travaillées en maternelle et donc source d’échec programmé pour leurs élèves, le stress provoqué par des exercices standardisés avec des consignes souvent inadaptées à des enfants de cet âge, des temps de passation irréalistes, etc.

Chez ceux qui n’ont pas encore commencé la passation, c’est bien l’éthique professionnelle qui est évoquée : comment évaluer des élèves sur des notions non enseignées par l’école ? Ils parlent du contrat implicite entre le maître et l’élève qui risque d’être grandement mis à mal par ce genre d’exercice imposé et ça dès le 1er mois de l’année scolaire...

De plus, la plupart des compétences évaluées ne sont pas de nature à permettre l’évolution des pratiques en classe et un meilleur accompagnement des élèves. Tous les enseignants avec qui nous avons échangé nous ont rapporté pratiquer l’évaluation sous d’autres formes et en particulier concevoir des évaluations diagnostiques en début d’année, afin de programmer les apprentissages au plus près des besoins de leurs élèves... on est donc loin d’un a priori sur l’évaluation en tant que telle !

Ce sont bien les évaluations « à la sauce Blanquer » qui posent problème !

Des collègues qui ont commencé à saisir nous ont expliqué avoir mis environ 1 heure pour saisir 8 livrets n°1 de CE1...

Faites le calcul !!! Les 5h heures "offertes" ne font pas le poids !

Pour le SNUipp-FSU, aucune décharge horaire ou prime, comme cela a déjà été fait par le passé, ne saurait compenser tout ce que que nous avons soulevé au sujet de ces évaluations !

Le SNUipp-FSU 94 invite les équipes à s’emparer de cette question :
  • En débattant collectivement de cette situation.

En décidant :

  • de ne pas faire passer les évaluations CP et CE1 imposées
  • ou de ne pas en faire remonter les résultats.
  • En n’utilisant pas le « kit de présentation » que le directeur-trice est censé présenter aux parents d’élèves.

Quelles que soient les décisions prises par les équipes enseignantes, le SNUipp-FSU 94 sera présent à leurs côtés afin de défendre leurs choix pédagogiques.

Lire le communiqué national du SNUipp-FSU

Vous y trouverez également des propositions de motions de conseil des maîtres, une courrier aux parents d’élèves, un vrai/faux sur les évaluations dans notre système scolaire ainsi que le courrier du SNUipp-FSU au Ministre et le dossier "évaluer, une question de métier".

 !!! ATTENTION !!!

Certains collègues nous alertent sur le fait que certains IEN leur demandent des « déclarations individuelles » s’ils ne font pas passer, ou s’ils ne veulent pas saisir, les évaluations CP et CE1.

Le SNUipp-FSU 94 vous invite à ne faire AUCUNE DECLARATION INDIVIDUELLE concernant ces évaluations.

Cela n’empêche pas, bien évidemment, la prise de position des équipes et le dialogue pour expliquer tout ce qui pose problème...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.