Retour accueil

Vous êtes actuellement : CTSD et Carte scolaire 


Une rentrée 2018 sous tension

Rassemblement lors du CTSD jeudi 6 septembre à 13h45

mercredi 5 septembre 2018

Une rentrée 2018 sous tension
Rassemblement lors du CTSD
Jeudi 6 septembre à 13h45

Depuis le début des opérations de carte scolaire, le SNUipp-FSU 94 a alerté sur l’équation impossible entre le nombre de postes alloués au département et l’objectif de dédoublement des classes de CP en REP et de CE1 en REP+, ainsi que sur le besoin d’augmenter le nombre de remplaçants, les ouvertures de classe nécessaires en raison de la démographie...

En cette rentrée, nous en voyons douloureusement les conséquences !

En éducation prioritaire comme en zone banale, les moyennes d’élèves par classe sont remontées partout pour atteindre et dépasser les seuils départementaux, déjà bien trop élevés pour permettre des apprentissages et un climat sereins (30 en maternelle !)... Très très au-dessus de ce que l’on peut constater dans les pays « bons élèves aux évaluations internationales » !

Cette équation impossible a conduit l’administration à s’asseoir sur le fonctionnement des instances et les droits des personnels, au détriment d’une préparation sereine de la rentrée et de l’accueil des élèves.

Quelques exemples :
  • La maternelle Wallon à Valenton a eu une ouverture annoncée au CTSD de juin, annulée hors instance (les services de l’éducation nationale ont contacté la municipalité durant l’été pour signifier que l’ouverture n’aurait pas lieu), puis rétablie à deux jours de la rentrée… La structure a donc été travaillée sur 10 classes… mais l’ouverture a été confirmée fin août.
  • Des enseignants ballotés d’une classe à l’autre, voire d’une commune à une autre : élémentaire cité Verte à Sucy-en-Brie, maternelle Cotton à Ivry, Mandela élémentaire à Choisy... Une collègue, affectée à se demande au KB, a été envoyée à l’autre bout du département deux jours après la rentrée alors qu’elle avait eu une affectation au second mouvement en juin !

Quelle joie de s’être préparé pendant les vacances à enseigner dans un CP dédoublé, avoir consciencieusement digéré les 130 pages du « petit livre orange » du ministre Blanquer et les « ajustements de programmes », pour se voir affecté en CM2 lors de la journée de prérentrée ! Sans doute est-ce l’application sur le terrain du slogan affiché par notre Ministre : « l’école de la confiance » ...

Quel manque de respect vis à vis des personnels,
du métier et du professionnalisme des enseignants !

Pour le SNUipp-FSU, enseigner ne peut pas se faire n’importe comment ni dans n’importe quelles conditions. N’en déplaise à certains, une bonne partie des congés scolaires des enseignants est utilisée pour préparer, se documenter, programmer, réfléchir… L’école française n’arrivera pas à surmonter les inégalités scolaires et l’enjeu de démocratisation dans ces conditions.

Quant aux médiatiques « CP à 12 » le compte n’y est pas non plus, car dans de nombreuses écoles, ce sont en fait des CP à 14, 15, 16... et plus si arrivées en cours d’année !

Enfin, les directions payent bien cher ces mesures avec la modification des quotités de décharge ET de leur calcul...

Le SNUipp-FSU 94 a sollicité, avec l’accord des équipes concernées, de nombreuses audiences ou alerté les services sur des situations.

Ce soir même, les élémentaires Georges Sand et Henri Wallon de Villejuif, accompagnées toutes deux par le SNUipp-FSU 94, ont obtenu les ouvertures qu’elles demandaient.

Elles étaient au dessus des seuils, mais cette issue positive n’a été possible que grâce à la mobilisation des enseignants et des parents d’élèves de ces écoles qui ont dès la rentrée montré leur détermination.

Cela montre qu’il ne faut pas baisser les bras : les demandes d’ouverture doivent être réalisées !

Nous appelons donc toutes les écoles qui veulent exprimer leurs revendications à se rassembler lors du CTSD :

Jeudi 6 septembre à partir de 13h45
devant la Direction académique

Des préavis de grève ont été déposés pour couvrir toutes les actions des collègues ce jour là.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 14


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.