Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Système scolaire 


Le maire de Villejuif contre l’école publique et laïque

dimanche 3 juin 2018

Le maire de Villejuif contre l’école publique et laïque

Le maire de Villejuif vient de prendre deux décisions qui s’attaquent sans ambiguïté à l’école publique par les deux bouts.

La première est de déclasser un terrain public afin de le vendre au Diocèse de Créteil pour la construction d’un lycée confessionnel privé. Et ce pour un prix très modique : 500€ le m² à proximité de la future gare du Grand Paris Express. Ce qui fait dire à l’opposition municipale qu’il s’agit d’un « subventionnement déguisé ».

La deuxième est de supprimer une subvention à l’Union locale FCPE de... 200€ ! « Sous prétexte que la FCPE n’œuvrerait pas pour tous les enfants de la ville et que d’autres associations de parents d’élèves existent » précise la FCPE Villejuif (voir sa déclaration ci-dessous). Là encore, il s’agit de s’attaquer à l’école publique et laïque, cette fois-ci à travers ses représentants parents d’élèves.

Rappelons que la municipalité de Villejuif, qui prévoit une très forte augmentation démographique dans les années qui viennent, projetait l’année dernière de fermer l’école maternelle Karl Marx et vient tout juste d’entamer avec beaucoup de retard la construction de la future "école des réservoirs", projet engagé par l’ancienne équipe municipale. La population augmente mais les investissements ne suivent pas.

On peut donc craindre que le même type d’opération soit prévu à terme pour ouvrir une école primaire privée confessionnelle. En se dissimulant derrière "le choix des parents" la mairie de Villejuif, comme toutes celles qui incitent à l’installation des école privées sur leur territoire, fait un choix politique : celui de favoriser et d’organiser le dualisme social et scolaire !

En ce qui concerne l’annonce sur la scolarisation obligatoire à partir de 3 ans, si le SNUipp-FSU partage l’ambition de réussite de tous les élèves, cela ne doit pas impacter le budget des municipalités : en effet, la loi Carles prévoit qu’elles devront désormais reverser le forfait élève également aux écoles maternelles du privé. Alors même que la carte scolaire de la DASEN prévoit que de nombreuses maternelles seront à des moyennes de plus de 30 en zone banale à la rentrée prochaine.

Pour le SNUipp-FSU qui refuse le dualisme scolaire, l’argent public doit aller exclusivement aux écoles publiques ! Les écoles privées n’ont pas à être financées par les collectivités et la loi Carles doit être abrogée.

Communiqué de presse de l’Union Locale FCPE de Villejuif

suite au vote des subventions aux associations au conseil municipal du 29 mai 2018 :

L’union locale FCPE de Villejuif vient d’apprendre avec étonnement, par voie de presse, la décision du Conseil Municipal du 29 mai 2018 de déclassement d’un terrain public (55 rue de Verdun) dans le but de le vendre au Diocèse de Créteil pour la construction d’un lycée… privé !

Dans le même conseil municipal ont été votées les subventions aux associations, celle de l’union locale FCPE de Villejuif a été purement et simplement refusée sous prétexte que la FCPE n’oeuvrerait pas pour tous les enfants de la ville et que d’autres associations de parents d’élèves existent.
L’union locale FCPE tient à dénoncer ces deux décisions qui, dans un contexte de mobilisation contre la carte scolaire imposant 7 fermetures de classe à Villejuif et une baisse des moyens dans les collèges, ne fait qu’aggraver les attaques contre l’école publique.

La FCPE défend une école publique, laïque et gratuite pour tous les enfants. Association loi 1901 reconnue d’utilité publique, présente sur l’ensemble du territoire nationale, l’union locale FCPE de Villejuif n’est ni un syndicat, ni un parti politique mais un vaste réseau de parents d’élèves adhérents bénévoles. Nous sommes élus représentants des parents d’élèves dans les instances des établissements publics de la ville du premier comme du second degré. Nous représentons 63 % des délégués parents des écoles primaires (soit 147 délégués sur 232), et 78 % des délégués des établissements secondaires (soit 25 délégués sur 32).

Notre demande de subvention de 200€ qui vient d’être rejetée est clairement un acte symbolique pour la municipalité en place visant ainsi une association veillant au bien des enfants, accompagnant tous les parents et organisant la solidarité.

Aussi, par le présent communiqué nous, union locale FCPE de Villejuif, dénonçons à la fois la vente d’un terrain public au profit du Diocèse de Créteil, favorisant la construction d’un lycée privé mais aussi le refus par la municipalité et donc par le Maire de subventionner notre association reconnue d’utilité publique et agissant quotidiennement pour que tous les élèves puissent accéder à l’éducation dans un cadre public et laïque.

Nous demandons donc solennellement à M. le Maire de Villejuif, dans un souci de démocratie et de défense de l’école publique, laïque et gratuite pour tous, de revoir sa décision.

L’union locale FCPE de Villejuif

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL.
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.