Retour accueil

DERNIÈRE MINUTE : alertée par le SNUipp-FSU dès hier, puis par d’autres organisations syndicales, l’administration confirme que les Brigades pourront bien participer à la phase d’ajustement s’ils le désirent !

jeudi 17 mai 2018

Les Brigades « maintenus malgré eux » sur leur poste ?

DERNIÈRE MINUTE : alertée par le SNUipp-FSU dès hier, puis par d’autres organisations syndicales, l’administration confirme que les Brigades pourront bien participer à la phase d’ajustement s’ils le désirent !

Ils recevront un courrier en ce sens avant le jeudi 24 mai (date de la CAPD mouvement).

Nous continuons donc d’appeler les collègues Brigades qui, n’ayant rien obtenu au 1er mouvement désireraient participer à la phase d’ajustement et ne pas rester sur leur poste de Brigade l’année prochaine, à envoyer un courriel à la DASEN pour demander de participer à la phase d’ajustement.

Les services ne pourront traiter leur demande que s’ils sont informés par le collègue.

ATTENTION : demander à participer à la phase d’ajustement suppose que l’on abandonne son poste de Brigade à titre définitif et que l’on y participe au barème.

Ce courriel doit être adressé à :
  • ce.94ia@ac-creteil.fr
  • ce.94sg@ac-creteil.fr
  • veronique.cadet@ac-creteil.fr
  • snu94@snuipp.fr (en copie visible)

RAPPEL DE LA SITUATION :

A la lecture des documents préparatoires à la CAPD mouvement du 24 mai, les élus du SNUipp-FSU ont relevé un terme étonnant concernant les Brigades : alors qu’ils étaient dans l’obligation de participer au mouvement et qu’ils bénéficiaient des priorités habituelles suite à la fermeture de leur poste, ils sont indiqués « maintenus sur leur support d’origine » s’ils n’ont pas obtenu un autre poste au 1er mouvement !

Nous avons signalé aux services du mouvement ce que nous pensions être une simple erreur administrative. Il nous a été répondu qu’en effet, la circulaire disait bien que les Brigades étaient dans l’obligation de faire le mouvement.

Mais pour les services, leurs postes eux n’ont jamais été fermés ! Cela s’était déjà traduit par une valse-hésitation où, à quelques jours d’intervalle, les Brigades n’étaient plus dans l’obligation de faire le mouvement, puis où cette obligation de la circulaire avait été rappelée.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.