Retour accueil

Classe exceptionnelle : le SNUipp-FSU 94 reçu en audience à la DSDEN

Compte-rendu d’audience

mardi 8 mai 2018

Compte-rendu de l’audience concernant
les promotions 2017 à la classe exceptionnelle

Suite à une RIS où se sont retrouvés de nombreux.ses collègues écartés de la classe exceptionnelle, le SNUIPP-FSU 94 a demandé une audience à l’IA pour porter les dossiers et demandes des collègues. Nous avons été reçus par Mme Macrésy (Secrétaire générale), Mme Del Bianco (IA adjointe) et Mme Cadet (chef de service de le DRHM).

Lors de cette audience, jeudi 4 mai, le SNUIPP-FSU 94 a tout d’abord rappelé à l’administration son opposition à la création de ce nouveau grade qui recrée un "3e étage de la fusée" (alors qu’avec les mesures PPCR, la Hors-classe est ouverte à l’ensemble des collègues), individualise les carrières et met les collègues en concurrence sur des critères extrêmement opaques. Le soi-disant « mérite » reste bien souvent soumis à l’arbitraire.

Les élus du SNUipp-FSU se sont dès lors fixé un objectif : faire vivre la transparence et l’équité dans l’attribution de la "classe ex" !

1- Le SNUIPP-FSU a demandé à l’administration quelle pouvait être la valeur de l’avis d’un d’IEN ne connaissant que depuis peu les personnels de sa circo, alors que l’accès à la classe exceptionnelle est la reconnaissance de l’ensemble de la carrière. En effet les textes précisent que :

« L’appréciation qualitative porte sur le parcours professionnel, l’exercice des fonctions (durée, conditions, notamment dans le cadre de l’éducation prioritaire) et la valeur professionnelle de l’agent au regard de l’ensemble de la carrière.
L’examen du parcours professionnel de chaque agent doit permettre d’apprécier, sur la durée, son investissement professionnel, compte tenu par exemple des éléments suivants : activités professionnelles, implication en faveur de la réussite des élèves et dans la vie de l’école/établissement, richesse et diversité du parcours professionnel, formations et compétences. »

Le SNUIPP-FSU réitère son attachement à la transparence et à un traitement équitable de tous lors des campagnes de promotion.
Il a demandé pour cela à l’administration de lui envoyer le tableau d’avancement pour la campagne 2017 afin de pouvoir effectuer son travail de représentants des personnels.

2- Le SNUIPP-FSU a demandé que les « appréciations littérales » (avis rédigés) des IEN puissent être accessibles sur un temps plus long lors des prochaines campagnes et que ces appréciations permettent à chacun.e de connaître de quelle manière il est apprécié par son/sa supérieure hiérarchique.

Nous invitons les collègues qui n’auraient pu avoir accès à leur appréciation littérale à la demander par écrit à l’inspection académique et de nous faire copie de cette demande.

L’administration s’est engagée lors de l’audience à envoyer aux collègues qui en feraient la demande la copie de l’appréciation littérale maintenant supprimée.

3- Le SNUIPP-FSU 94 a demandé que l’avis de la DASEN puisse être communiqué aux intéressés.

L’administration a opposé un refus à cette demande de transparence pourtant légitime, alors même que les collègues du second degré ont pu prendre connaissance de l’avis émis par la DASEN : excellent, très satisfaisant, satisfaisant, insuffisant.

Nous continuerons à porter cette exigence de clarté.

4- Le SNUIPP-FSU a demandé que les collègues qui n’avaient pas pu pour des raisons diverses postuler pour la campagne de 2018 et qui avaient postulé à celle de 2017, puissent le faire grâce à une nouvelle ouverture du serveur.

L’administration a été répondu qu’il s’agissait d’une campagne nationale et donc que cela était impossible d’un point de vue technique.

5- Le SNUIPP-FSU 94 a demandé des explications sur le fait qu’aucun collègue n’avait été promu sur deux circonscriptions du département, Choisy et Nogent/Le Perreux, où justement les IEN viennent cette année d’être nommés.

L’administration a répondu que les IEN les deux « viviers » étaient moins important sur ces deux circonscriptions que sur les autres :
  • 10 à Choisy et 8 à Nogent sur le "viver 1" pour 303 éligibles sur le département
  • 1 à Choisy et 2 à Nogent sur le "vivier 2" pour 84 éligibles sur le département.

Pour l’administration, c’est donc la probabilité d’avoir des promus qui était proportionnellement moindre. De plus, les IEN ont été réunis par deux fois dans le but d’harmoniser les évaluations au niveau départemental.

Le SNUIPP-FSU 94 restera très vigilant pour la campagne 2018, les services académiques s’engageant à garantir l’harmonisation sur le département.

6- Concernant les psychologues scolaires détachés l’administration a reconnu que les démarches pour postuler étaient des plus complexes. Elle s’engage à les simplifier et à soutenir les collègues lors des prochaines campagnes.

7- Le SNUIPP-FSU 94 a redemandé que lors des CAPD de promotions de la classe exceptionnelle, où ne pouvaient siéger que les délégués du Snudi-FO occupant le seul siège Hors-classe de la CAPD, aucune question diverse ne soit posée, ce qui a pourtant été le cas.

Nous avions dénoncé cette pratique lors de la CAPD du mois d’avril. En agissant de la sorte, une partie des personnels est privée de son expression sur des opérations les concernant.

L’administration a bien pris note de notre demande.

Le SNUIPP-FSU continuera à vous soutenir et à vous conseiller
dans le cadre de vos promotions.

Nous continuerons aussi à nous battre pour que
les promotions se fassent dans la transparence et l’équité.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 19


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL (M° Créteil Préfecture)
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.