Retour accueil

Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 


Rythmes scolaires : c’est aux conseils d’école de décider !

vendredi 1er décembre 2017

Comme le SNUipp-FSU l’avait affirmé dès le mois de juin dernier, à partir du moment où la mairie accepte un retour à 4 jours de classe, c’est aux conseils d’école de décider !

C’est même une obligation légale prévue dans le décret Blanquer (pour lequel le SNUipp-FSU a voté) permettant ce retour à 4 jours : une majorité des conseils d’école doit donner un avis favorable pour que la commune puisse déroger aux 4,5 jours, qui restent "la norme légale". Enfin, c’est à la DASEN que revient la décision finale d’autoriser ou non ce retour à 4 jours : jusqu’à présent, aucun passage à 4 jours n’a été refusé par la DASEN.

Il faut que les conseils d’école prennent position au plus tôt !

La DASEN s’est adressée aux maires du département pour leur demander de donner leurs réponses concernant les rythmes scolaires avant le 15 janvier, en vue d’un CDEN qui devrait se tenir à la mi-février. C’est donc maintenant que les choses se jouent.

Certaines municipalités ont décidé d’organiser des "consultations", en dehors du cadre réglementaire des conseils d’école. A Créteil, les parents ont donné 72% pour un retour à 4 jours, les enseignants 94%. A Maisons-Alfort, la mairie a organisé un vote, mélangeant voix des parents d’élèves et des enseignants, et qui n’a dégagé aucune majorité absolue. A Vincennes, un « sondage » électronique (où l’on pouvait voter plusieurs fois de postes différents) a donné 53% des parents pour le maintien à 4,5 jours contre 47% pour le retour à 4 jours.
Autant dire que le caractère réellement démocratique de ce type de consultation est soumis à caution, alors même que le Code de l’éducation spécifie bien que c’est le Conseil d’école qui représente l’ensemble de la communauté éducative.

A l’inverse, de nombreuses communes ont d’ores et déjà annoncé leur volonté de passage à 4 jours : à Ivry, la municipalité a informé le SNUipp 94 en audience de sa volonté de revenir à 4 jours. En accord avec l’IEN, les conseils d’école du second trimestre seront avancés du 15 au 26 janvier pour permettre de voter sur une proposition de retour à 4 jours, avant le CDEN de la mi-février qui entérinera leur position. A Alfortville la municipalité s’est aussi déjà exprimée en audience syndicale pour un passage à 4 jours...

Quoi qu’il en soit, rien, dans le décret n’interdit que les conseils d’école se positionnent sur les rythmes scolaires avant même que la ville ne se soit exprimée sur le sujet.

C’est pourquoi le SNUipp-FSU appelle l’ensemble des collègues qui voudraient un passage à 4 jours et n’ont pas encore pris position en conseil d’école à le faire au plus vite. En convoquant un conseil extraordinaire ce mois ci, au plus tard début janvier en avançant les conseils d’école du 2e trimestre. Dans tous les cas le plus efficace sera, autant que possible, d’agir de concert avec les associations de parents d’élèves.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 20


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL.
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.