Retour accueil

Vous êtes actuellement : CTSD et Carte scolaire 


CDEN du 27 septembre 2011

vendredi 7 octobre 2011

PNG - 24.6 ko
bandeau

Au lendemain d’une journée de grève et de manifestation très réussie, les représentants du SNUipp-FSU94 étaient encore plus motivés pour porter le ras le bol et les revendications des collègues (voir la déclaration ci-joint).
Pourtant nous avons assisté à une bonne dose d’autosatisfaction de l’IA quant aux résultats des évaluations CE1 et CM2 (sans avoir à notre disposition des documents suffisamment précis qui auraient permis plus d’objectivité et d’esprit critique), mais aussi quant à sa gestion de la carte scolaire. En effet, pour l’IA tout c’est bien passé…. quand il peut supprimer 20 postes pour 577 élèves de plus dans le public, alors que le privé perd 23 postes pour 274 élèves de moins : deux poids, deux mesures ! Quand de nombreuses classes restent surchargées, que de nombreux élèves attendent leur AVS, quand les directeurs en ont déjà par-dessus la tête des demandes administratives, alors même qu’ils se retrouvent seuls devant la tâche, quelque fois avec peu ou pas de décharge. Mais nous n’aurons rien de plus : il n’y a plus de postes, plus de moyens (il faut bien rembourser les banques de l’argent qu’elles ont perdu au poker, comme DEXIA par exemple !)

Pour autant nous avons obtenu quelques réponses à nos revendications :

  • lors de ce CDEN, l’IA a fini par annoncer qu’il appliquerait une convention …qui avait été signée en 2008 : le 7ème poste d’enseignant spécialisé pour l’orientation des élèves porteurs de handicap vient d’être ouvert à la MDPH.
  • Face au scandale que constitue le non recrutement d’AVS en cette rentrée, nous actons le recrutement de 200 AVS .Cela nous semble un strict minimum pour les élèves, leurs enseignants et ceux qui souhaitent postuler sur ces postes (dont le SNUipp-FSU demande toujours la professionnalisation avec formation, salaire décent et statut).
  • Quant à la question de l’amiante que nous avons encore une fois soulevée, après deux saisines du préfet, l’IA s’est engagé à demander aux mairies de transmettre leur Diagnostic Total Amiante (DTA), document qui permet aux personnels ayant travaillé dans des écoles construites avant 1997, de faire reconnaitre leur exposition. Sur 600 écoles nous n’avons connaissance que de 94 DTA et pourtant 16 collègues ont été reconnus comme ayant été en « exposition sérieuse » c’est-à-dire potentiellement pathogène : cette étude n’a porté que sur les collègues nés entre 1955 et 1956, les autres devant être recensés …plus tard. Le SNUIPP-FSU, très combatif sur ces questions, fera tout ce qui est en son pouvoir pour que chacun puisse avoir les éléments pour évaluer son éventuelle exposition et le cas échéant obtenir réparation (indemnisation ou retraite anticipée).
  • Après plusieurs années de fermeture de SEGPA, la réouverture de sections est annoncée : pour satisfaits que nous sommes de cette nouvelle donne, nous nous interrogeons sur les exigences* de l’IA en terme de formation puisque les départs en formation CAPASH se réduisent comme peau de chagrin. (*si des collègues sans formation spécifique, non volontaires ou trop jeunes dans le métier étaient « réquisitionnés », ne les laissés pas isolés : qu’ils prennent contact avec le SNUipp-FSU)
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


SNUipp-FSU 94, Maison départementale des Syndicats,
11/13 Rue des Archives, 94000 CRÉTEIL.
Téléphone : 01 49 56 97 10
Portables : 06 30 84 20 25 (Emmanuelle), 06 26 30 36 09 (Cécile CHSCT), 06 60 21 22 19 (Thierry)
Courriel : snu94@snuipp.fr

La section est située au 5ème étage, bureau 518.